Quel rendement pour un investissement immobilier locatif en Loi Pinel ?

La Loi Pinel permet aux investisseurs contribuables d’effectuer un investissement dans un immobilier en vente en état futur d’achèvement ou dans un immobilier neuf. Toutes les zones concernées regroupent notamment Paris et d’autres départements se trouvant dans la région d’île de France. Puis, les villes éligibles sont distribuées en 4 zones différentes notamment la zone A bis, la zone A, la zone B1 et la zone B2. D’après les études faites, le rendement locatif pour l’évaluation d’un investissement immobilier dépend de la qualité et de l’emplacement du logement.

La meilleure façon de calculer le rendement de l’investissement en Loi Pinel

Pour effectuer le calcul de rendement de l’investissement en Loi Pinel, il est en premier lieu primordial de mettre en tête que la réduction d’impôt n’est pas la seule motivation en investissement immobilier puis d’assurer que l’investissement immobilier découvrira une justification économique qu’en cas d’un rendement final supérieur au rendement d’un placement sans péril comme fonds euros et le plus important dans tout cela c’est de pouvoir fixer les objectifs de rendement.

Le calcul du rendement locatif doit prendre en compte les frais et dépenses liés à l’immobilier. Les frais mensuels du prêt immobilier, le loyer, la somme de l’apport personnel et le tarif du bien immobilier convoité sont les éléments essentiels pour effectuer le calcul de rendement locatif.

L’importance de la rentabilité locative

Avant de faire investir son argent, le contribuable a besoin de savoir si son investissement lui est avantageux ou non. Investir une somme d’argent importante dans un bien à louer n’est pas une décision facile, c’est pourquoi cette phase est importante pour l’investisseur. Ainsi, les intérêts de la somme placée sont récupérés par la somme d’argent obtenue par la location du bien immobilier. Le calcul sera donc basé par le coût de l’investissement y compris les petits frais et son coût d’achat.