Une année de plus pour la loi Pinel

Bonne nouvelle du côté de l’investissement locatif ! Si l’on prévoyait la fin de la loi Pinel vers la fin 2016, un changement de dernière heure aurait eu lieu. Le verdict a été rendu. Le dispositif sera prolongé jusqu’au 31 décembre 2017.

Si vous souhaitez placer votre épargne dans l’acquisition d’un bien immobilier tout en allégeant vos impôts sur le revenu, c’est plus que jamais le moment d’investir. Nombreux sont ceux qui ont pu se constituer un patrimoine, préparer leur retraite et protéger leur famille grâce à ce dispositif. A vous désormais de prendre le relais.

L’abrogation de la loi Pinel ajournée…

C’est officiel ! La Loi Pinel reste en vigueur jusqu’à la fin de cette année. La nouvelle a été annoncée par le Président François Hollande lors de son déplacement à Romainville le 7 avril dernier. La nomination d’Emmanuelle Cosse en tant que Ministre du logement n’a donc eu aucun rapport avec une quelconque modification de ce régime fiscal.

Bien au contraire, les caractéristiques de la loi Pinel sont entièrement conservées tout comme sa dénomination. Cette décision aurait pris les professionnels au dépourvu vu qu’ils s’attendaient à un changement plus extrême comme le remplacement par une nouvelle loi de défiscalisation.

Des changements mineurs pour 2017

Investir dans la loi Pinel implique l’achat d’un bien immobilier neuf et de le mettre en location sur une durée de 6, 9 ou 12 ans. En contrepartie, l’investisseur bénéficie d’un avantage fiscal en proportion avec la durée de son choix. Cet avantage n’est cependant pas acquis si les biens sélectionnés ne sont pas implantés dans les zones éligibles à la Loi Pinel.

La décision de prolongation de la loi Pinel aurait été prise en même temps que l’extension de la TVA réduite. Ceci afin de favoriser l’accession à la propriété et encourager la construction destinée à la location. En effet, dans le contexte actuel où le niveau de l’offre ne parvient pas à faire face à l’amplification de la demande, on confirme davantage l’utilité de soutenir ces programmes.

C’est donc dans une optique de mise en conformité entre l’offre et la demande que la loi Pinel entend étendre ses zones prioritaires. On espère très prochainement retrouver dans la liste le nom de nouvelles villes et communes situées dans la zone C (moins de 50 000 habitants) où la dynamique démographique et la croissance économique constituent des facteurs inhérents à la demande croissante en logement.

Les prévisions pour 2018

Si la loi Pinel est toujours d’actualités et qu’il reste encore quelques mois pour en profiter, les résolutions futures restent encore très instables. Il n’y a pour le moment que des prévisions. Rien n’est encore certain. Il faut donc attendre la loi de Finances 2018 pour savoir ce qu’il en est réellement. Toutefois, le nouveau projet de loi sur le logement élaboré par le gouvernement actuel risque de bouleverser l’avenir de ce dispositif.

La mise en place de loyers inférieurs au marché associés à un avantage fiscal de type amortissement semblent faire beaucoup d’effet auprès des professionnels de l’immobilier. On soutient qu’avec l’établissement de ces nouvelles mesures, la loi Pinel aura perdu de tout son intérêt dans les années à venir. Une situation qui mettra certainement les investissements locatifs en péril.